Journées Européennes du Patrimoine

Les 19 et 20 septembre, présentation du dispositif « Espace Déporté #1 », au sous sol de la friche artistique de la Ville de Reims, La Fileuse. Installation lumineuse et sonore in situ.

14h-19h samedi et dimanche.

Espace Déporté est un dispositif créé en 2020 sous la direction de Charles Neubach. C’est son nouvel outil de travail, comme l’adhésif l’est avec la peinture géométrique qu’il pratique.

L’idée générale est de faire cohabiter et discuter des trames géométriques sous forme de séquences lumineuses, et un espace (architectural, industriel, institutionnel, autre …). Dispositif autonome de 40 points lumineux halogènes (1 seule prise électrique nécessaire) et tout terrain, il est pensé comme un outil pouvant se déployer dans tout type d’espace, pour créer des oeuvres immersives en relation avec son environnement direct. D’une amplitude allant jusque 100 x 70 mètres, cette installation est un outil de création in situ de Charles Neubach.

Cette installation s’inscrit dans le projet Analogie*_Corpus. C’est dans le cadre du dispositif Soutien à l’émergence de la Région Grand Est, débuté en 2019 et se terminant en 2021 que Analogie*_Corpus se développe. Aujourd’hui Analogie*_Corpus comprend deux formats d’installations :

Immersion et Espace Déporté. (infos sur demande)

Le Centre National de Création Musicale Césaré accompagne ce projet sur les deux années consécutives. Espace Déporté bénéficie également d’un partenariat avec SAINTEX, culture numérique, Reims. Ce dispositif est également soutenu par La Fileuse, friche artistique de la Ville de Reims.

Captures photographique de captation vidéo issues de la résidence à La Forge (La Fileuse) en mars et juin 2020.